Propriétés de l'achillée millefeuille

L’achillée millefeuille : ses bienfaits et comment l’utiliser

L’Achillée millefeuille est une plante connue depuis l’Antiquité pour ses nombreuses vertus médicinales. Cette plante herbacée de la famille des Astéracées est également utilisée en cuisine et en beauté. On te présente donc ici les nombreuses propriétés de l’Achillée millefeuille.

Propriétés de l'achillée millefeuille
Propriétés de l’Achillée millefeuille

Description de l’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille (Achillea millefolium) est originaire d’Asie et d’Amérique du Nord mais est aussi très commune dans nos régions. Elle se développe particulièrement bien dans les prés, sur le bord des chemins et dans les friches. Elle est reconnaissable à ses feuilles très découpées qui ressemblent à des sourcils touffus et qui lui ont valu son surnom de “sourcil de venus”. Les sommités fleuries de l’Achillée sont composées de centaines de mini-fleurs (capitules) qui sont réunies en corymbes.

Histoire de l’Achillée millefeuille

Dans la mythologie grecque, l’Achillée millefeuille aurait aidé Achille, le fameux héros de la guerre de Troie, à soigner les blessures et les infections de ses troupes – Et oui, c’est bien de là qu’elle tire son nom ! Dans la même logique, elle a également hérité du surnom d'”herbe aux charpentiers”.

Pour les Romains et les Vikings, cette plante sacrée était associée à la protection, à la guérison et à la force.

Au Moyen Âge, l’Achillée millefeuille était connue sous le nom de « herbe aux cent vertus ». Elle était alors utilisée pour soigner une grande variété de maladies, notamment les maux de tête, les fièvres, les maux de gorge, les ulcères d’estomac, les problèmes de circulation sanguine et les hémorragies.

Achillée millefeuille

Bienfaits et propriétés de l’Achillée millefeuille

L’Achillée millefeuille est composée de nombreuses molécules très interessantes pour notre santé (tanins, flavonoïdes, alcaloïdes, polynines, coumarines, acide salicylique, … ) qui en font une plante très polyvalente. Elle est notamment :

  • Anti-inflammatoire
  • Antibactérienne
  • Antifongique
  • Astringente
  • Antioxydante
  • Hémostatique
  • Cicatrisante
  • Stimulante

Très astringente, l’Achillée est particulièrement reconnue pour ses propriétés cicatrisantes et pour aider à soulager les douleurs menstruelles et les règles trop abondantes ou irrégulières.

Ses propriétés toniques aident également en cas de perte d’appétit et permettent de soulager les troubles digestifs, les spasmes abdominaux, et les états de fatigue générale.

Utilisation de l’Achillée millefeuille

Les sommités fleuries de l’achillée sont largement utilisée en tisane. Il convient alors de faire infuser 1 cuillère à café de fleurs d’Achillée dans 1 tasse d’eau bouillante (95°) et de laisser infuser 10 mn. L’Achillée millefeuille en naturellement amère : si ce goût ne te plait pas, tu peux ajouter une cuillère de miel à ta tisane 😉

Elle est aussi utilisée pour nettoyer les plaies et aider à leur cicatrisation. Pour cela il faut réaliser une décoction en faisant bouillir 1 cuillère à soupe de fleurs pour 1 litre d’eau pendant 3 minutes puis en laissant infuser 10mn à couvert. Cette décoction s’utilise en compresses sur la zone à soigner. Si tu es en pleine nature et que tu n’as pas de quoi réaliser une décoction, tu peux soulager une plaie et stopper l’écoulement de sang en broyant ses feuilles entre tes doigts et en l’appliquant sur la plaie.

Utilisations de l’Achillée millefeuille pour la beauté

L’achillée millefeuille peut être utilisée pour soigner la peau : elle soulage les rougeurs, gerçures, crevasses, irritations, coups de soleil et hématomes. Pour cela, réalise une décoction (cf plus haut) et applique l’infusion en compresse ou en cataplasme directement sur les zones sensibles.

Pour soulager ces même maux, on peut aussi réaliser un macérat huileux de fleurs d’Achillée en faisant macérer 1 contenant de fleur séchées (non tassées) avec de l’huile d’olive pendant 3 à 4 semaines. (Laisser macérer dans un endroit chaud et à l’abri de la lumière).

acheter de l'achillée
Fleurs d’Achillée millefeuille séchées

Utilisations de l’achillée millefeuille en cuisine

Les jeunes feuilles d’Achillée millefeuille peuvent être utilisées crues en salade. On peut alors les hacher, comme des fines herbes. On peut aussi les faire revenir dans du beurre.

Les fleurs sont utilisées en cuisine pour aromatiser les plats, les boissons et les desserts . Pour cela on peut utiliser les fleurs d’achillée millefeuille fraiches ou sèches. Attention par contre : les fleurs présentent de l’amertume ce qui peut ne pas plaire à tout le monde ! Cela est lié aux principes amers que l’on trouve dans la plante. Même si ce goût peut en déranger certains, c’est toujours bon de savoir que les principes amers présentent de nombreuses vertus notamment au niveau de la digestion, pour détoxifier l’organisme ou encore pour améliorer l’absorption des nutriments. II est donc recommandé de consommer des ingrédients naturellement amers de temps en temps 😉

Acheter de l’Achillée millefeuille de qualité

Nous te proposons sur notre site des fleurs d’achillée millefeuille 100% du jardin. Elles ont été récoltées à la main par nos jardiniers adhérents, dans leur jardin exsangue de toutes traces de pollution, et séchées à basse température pour en préserver les bienfaits. Elles ne sont pas broyées pour que tu puisses constater leur grande qualité.

achillée millefeuille
Fleurs d’Achillée millefeuille séchées

Notre tisane paysanne “T’es une super nana” est idéale pour les femmes ayant des soucis menstruels : elle soulage les douleurs et aide à réguler les règles trop abondantes et les cycles irréguliers. Tu peux la retrouver sur notre site ici :

Tisanes paysannes
Tisane “T’es une super nana”

L’Achillée millefeuille en naturellement amère : si ce goût ne te plait pas, tu peux ajouter une cuillère de miel à ta tisane 😉

Contre-indications de l’Achillée millefeuille

L’achillée millefeuille est généralement bien tolérée, mais elle est contre-indiquée chez les personnes allergiques aux Astéracées, les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Note : les informations décrites dans cet article proviennent d’ouvrages de référence en aromathérapie. Cependant, elles sont données à titre informatif, et ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé pour en savoir plus

Sources

  • Petit Larousse des Plantes qui Guérissent, 500 plantes, Gérard Debuigne, François Couplan, Thierry Folliard, éditions Larousse, Paris 2013
  • Larousse des plantes médicinales, éditions Larousse, Paris 2013
  • Gemmothérapie les bourgeons au service de la santé, guide pratique familiale, Stéphane Boistard, éditions de Terran, Escalquens 2016
  • Traité pratique de phytothérapie, Dr Jean-Michel Morel, éditions Grancher, Paris 2008
  • L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinales, Gérard Ducerf, éditions Promonature, 3 volumes, Briant 2007-2009Le petit Larousse des plantes qui guérissent – François Couplan / Gérard Debuigne
  • Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques – François Couplan 
  • Se Soigner avec les Plantes de nos Régions- François Couplan 
  • L’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy)

Envie de tester nos produits ?

Inscris toi à la newsletter pour recevoir une réduction de

-10%

sur ta première commande

et être informé de nos actus et nos bons plans !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.