Ingrédients des produits industriels mauvais pour la santé

Tout savoir sur les ingrédients des produits industriels !

Plats préparés, aides culinaires, condiments tout prêts… Allez, avoue : c’est quand même bien pratique de remplir ton panier avec toutes ces cochonneries industrielles ! Mais as-tu vraiment conscience que ces trésors de la paresse culinaire qui te promettent saveurs et merveilles sans effort ne sont pas bons pour toi ?

Ingrédients des produits industriels mauvais pour la santé

Perturbateurs endocriniens, maladies cardiovasculaires, obésité, cancers, troubles du comportement … Ça te parle ? On te propose ici une paire de lunettes pour t’aider à y voir plus clair sur les ingrédients des produits industriels qui sont mauvais pour la santé qui jouent à cache-cache dans tes préparations toutes prêtes. On te donne aussi des tuyaux pour les éviter (et on te fait un petit cadeau en bas de page 😉)


Pourquoi se méfier des ingrédients des produits industriels ?

Les plats préparés et leurs potes les condiments et aides culinaires industriels n’ont pas les fesses très propres ! Derrière leur belle promesse de te simplifier la vie se cachent 2 problèmes majeurs pour ta santé :

1) La composition des préparations industrielles

Les plats préparés, condiments, aides culinaires industriels sont composés de tout un tas de substances qui nuisent à ta santé lorsqu’ils sont consommés quotidiennement : sel, sucres et édulcorants, graisses saturées, conservateurs, exhausteurs de goût, texturants …

Mais pourquoi donc y a t il des ingrédients douteux dans les préparations industrielles ?

  • parce que ces agents (majoritairement de synthèse ) te font la promesse d’une plus longue conservation, d’un goût plus prononcé, d’une texture plus agréable… Et c’est vrai ! Grâce à ces ingrédients magiques, les industriels arrivent à obtenir des produits qui se conservent des années, et qui vont enchanter tes papilles, voire les rendre accrocs ! Mais ils ne sont pas “bons” pour toi !
  • parce que les “bons” ingrédients coûtent cher et que les industriels veulent maximiser leurs marges. Ils préfèrent donc utiliser des ingrédients de substitution, moins nobles, mais peu coûteux, quitte à te coller un “petit” problème de santé aux fesses.
  • parce que les consommateurs sont OK avec ça ! Bah ouais !! Si les produits industriels sont toujours sur les étals c’est que les gens les achètent. Et pourquoi ? Parce que c’est pas cher … Or un “bon” produit ne peut pas valoir 2 sous ! Un produit à bas prix a forcément un truc louche ! (Attention, on ne dit pas pour autant que tous les produits chers sont “bons” )
2) La transformation des préparations industrielles

Imagine un légume, frais, croquant, débordant de vitamines et de minéraux…

Maintenant, imagine-le passer à travers les rouages d’une usine où il est débité, surgelé, cuit à très haute température, assaisonné de divers additifs, recuit, frit, emballé dans du plastique … Cette machine infernale joue bien sûr sur le goût, mais aussi sur les qualités nutritionnelles des produits, et à la sortie il ne reste malheureusement plus grand-chose comme nutriments !


Les additifs alimentaires à éviter

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées aux aliments dans le but de les améliorer, de les conserver ou de les colorer. Mais leur utilisation peut entraîner des effets néfastes sur la santé humaine qui sont aujourd’hui bien connus !

1) Les colorants artificiels

L’industrie agroalimentaire préfère les colorants artificiels aux naturels car ils sont moins coûteux et chimiquement plus stables. Souvent ajoutés pour améliorer l’apparence des aliments transformés, de nombreuses études ont pourtant montré que certains colorants comme la tartrazine (E102) ou le rouge allura (E129) sont responsables de certains troubles du comportement chez les enfants (hyperactivité, irritabilité, troubles du sommeil, … ).

Ils sont également à l’origine de réactions allergiques, de déséquilibres hormonaux, de maux de tête, et sont soupçonnés dans le développement de certains cancers.

2) Les conservateurs

Les conservateurs sont des additifs couramment utilisés pour prolonger la durée de conservation des aliments en inhibant la croissance des bactéries, des moisissures et des levures. Certains conservateurs comme les nitrites, les sulfites, ou le benzoate de sodium sont maintenant bien connus pour être nocifs pour la santé ! Pour autant, ils n’ont pas disparu de certaines préparations industrielles !

Les nitrites (E249-E252) sont souvent utilisés dans les produits de charcuterie pour prévenir la croissance des bactéries responsables de la toxoplasmose. Ils peuvent présenter un risque accru de cancer colorectal en cas de consommation excessive.

Les sulfites (E220-E228), eux, utilisés comme agents conservateurs et antioxydants pour les fruits secs, les fruits de mer et les boissons alcoolisées, peuvent provoquer des réactions allergiques chez les personnes sensibles, notamment des difficultés respiratoires, des maux de tête et des réactions cutanées.

Le benzoate de sodium (E211) est utilisé pour prévenir la détérioration des aliments et réduire les risques d’intoxication alimentaire. Cependant, des études ont montré que sa consommation régulière pourrait être à l’origine de réactions allergiques et de troubles gastro-intestinaux. Combiné avec certains acides (acide ascorbique ou acide citrique), le benzoate de sodium forme le benzène, un composé toxique et cancérigène connu.

3) Les exhausteurs de goût

Les exhausteurs de goût, connus sous le nom “d’agents de sapidité”, sont des substances chimiques permettant d’intensifier les saveurs naturelles des aliments. Ils agissent en stimulant les récepteurs sensoriels du goût dans la bouche, ce qui entraîne une perception accrue de la saveur.

Le glutamate monosodique (MSG – E621) est l’un des exhausteurs de goût les plus puissants et les plus répandus. Cet acide aminé, naturellement présent dans les tomates et le fromage, donne cette perception “umami” : le cinquième goût fondamental qui se caractérise par une sensation savoureuse et salivante. Très largement utilisé dans la cuisine asiatique, les symptômes d’une consommation excessive de glutamate ont été appelés “syndrome du restaurant chinois” : maux de tête, nausées, palpitations cardiaques et transpiration excessive.

Les guanylates (E627) et les inosinates (E631), souvent dérivés de sous-produits de la pétrochimie, sont également des additifs utilisés pour renforcer l’effet Umami des aliments. Ils peuvent générer les mêmes symptômes que le glutamate et contribuer à une consommation excessive d’aliments transformés. Tu te demandes pourquoi tu n’arrives pas à maîtriser ta gloutonnerie devant un paquet industriel ? Eh bien voilà…

4) Les sucres cachés et/ou ajoutés

Les sucres ajoutés, tels que le saccharose, le sirop de glucose-fructose et le sirop de maïs à haute teneur en fructose, sont omniprésents dans les produits alimentaires transformés. Ils sont largement utilisés car peu coûteux, ce qui fait baisser le coût de revient des industriels. Ils permettent également d’ajouter une saveur sucrée très plaisante, masquant les arrière-goûts indésirables, et créant une envie de “reviens-y”.

Cependant, la consommation de sucres induit une réponse insulinique rapide qui favorise le stockage des graisses et augmente le risque d’obésité. Sans surprise, la surconsommation de sucres entraîne également un risque majeur de développement de diabète de type 2 en créant une résistance à l’insuline. De plus, le sucre impacte le microbiote intestinal en modifiant la composition et la diversité des populations bactériennes, perturbant ainsi l’équilibre microbiotique, et favorisant l’inflammation systémique.

5) Les farines et amidons

L’amidon est une macromolécule composée de chaînes de glucose, très utilisée comme agent épaississant, liant et stabilisant dans les produits transformés, ce qui confère une texture agréable. Cependant, les amidons généralement utilisés sont raffinés. Le traitement qu’ils ont subi élimine la plupart des nutriments, dont les fibres, les vitamines et les minéraux. Ils sont alors rapidement absorbés par l’organisme, ce qui entraîne une augmentation rapide et importante de la glycémie.


Comment identifier les ingrédients nocifs pour la santé ?

Maintenant que tu sais tout ça, rassure-toi, c’est techniquement assez simple de les repérer : la loi impose aux entreprises agroalimentaires d’indiquer la composition de leurs produits sur l’étiquette. Il suffit donc de retourner le produit et de regarder ce qui le compose.

Les industriels se conforment à cette obligation mais on te l’accorde, c’est généralement écrit en touuuut petit – bah ouais, faut laisser d’la place sur l’étiquette pour le blabla marketing !!

Une fois armé.e de ta loupe, c’est facile : lorsque tu ne comprends pas tous les ingrédients mentionnés sur l’étiquette, c’est qu’il faut passer ton chemin !

Ce qui sera plus difficile à repérer c’est si les ingrédients utilisés ont subi des transformations dégradant leurs qualités nutritionnelles avant d’être intégrés dans le produit. Par exemple, sur un produit sec, lorsque il est écrit “tomate”, tu ne peux pas savoir s’il s’agit d’une tomate ayant subi un séchage violent, dégradant ses vitamines et ses fibres, ou s’il s’agit d’une déshydratation à basse température qui a préservé ses nutriments. Pour le savoir il faudra alors te renseigner sur le fabricant, sur ses valeurs et sur ses procédés de fabrication.

2 choses sont sûres :

  • les producteurs qui travaillent bien et avec de bons ingrédients ne se privent pas d’en informer leurs clients. En effet, cela est tellement contraignant pour le producteur qu’il est fier de son travail et qu’il a à cœur de l’expliquer à ses clients.
  • les “bons” ingrédients et les procédés de transformation respectueux des aliments sont généralement plus coûteux. Un produit transformé vendu à bas prix ne peut pas être à la fois sain et fabriqué dans des conditions environnementales et sociales satisfaisantes.

Alors comment manger sainement ?

” Vous aimez tout ce qui est bon ? C’est très mauvais “ nous dit la bonne sœur dans la Grande Vadrouille – Elle parlait certainement des produits industriels ! Car si on veut manger des choses qui ont du goût et qui sont bonnes pour nous, il suffit d’acheter des produits non transformés (bio, de saison et français tant qu’à faire) et de cuisiner soi-même.

Mais non ! Ne fuis pas ! Il n’est pas pour autant nécessaire de passer des heures en cuisine ! Tu peux préparer des choses simples et les agrémenter avec des épices, condiments et aides culinaires de qualité dont tu as pu décrypter la composition !

Nous avons créé une gamme d’épices, condiments et aides culinaires ultra sains et ultra pratiques pour t’aider à cuisiner facilement au quotidien.

condiments fiers d'être ultra sains
Condiments fiers d’être ultra sains
Nos condiments et aides culinaires ont une liste d’ingrédients courte et facile à lire

La liste des ingrédients qui composent nos mélanges aromatiques est écrite en gros pour que tu la voies bien : parce qu’on en est hyper fiers de ce qu’on a mis dedans ! Sans colorants, sans conservateurs, sans texturant, … Nous n’ajoutons pas de sucres dans nos mélanges salés, et nous n’ajoutons qu’un filet d’huile (d’olive ou de tournesol), et une pincée de sel (lorsque cela est pertinent pour son utilisation).

On t’invite par exemple à regarder la composition de nos épices “Bouillons” : elle est nickel ! Avec 82 % de légumes et aromates, on est à l’opposé des préparations industrielles classiques qui contiennent généralement 80 % de sel et de gras. Bilan : tu peux les ajouter dans toutes tes eaux de cuisson, mais aussi les utiliser comme des épices pour tes plats mijotés ou encore les boire en boissons chaudes !

Bouillon sauvage - épices francaises
Bouillon sauvage
100% naturel et 100% Français !

Nos gomasios sont aussi très intéressants pour donner du goût à tes assiettes avec un minimum de sel ! Nos gomasios sont composés de seulement 5 % de sel, et vu que nous y ajoutons des légumes et aromates de qualité supérieure, ils ont un maximum de goût. À saupoudrer sans modération !

gomasio sarrasin raisins poireaux graines d'orties pot
gomasio sarrasin de l’espace !
  • Nous intégrons dans nos mélanges aromatiques des plantes sauvages hautement nutritives (comme l’ortie, les feuilles de frêne, le lamier, …) qui poussent sans engrais ni pesticides et qui sont hyper savoureuses. Tu peux d’ailleurs acheter nos plantes sauvages aromatiques et médicinales entières directement sur notre site !
Graines d'orties
Graines d’orties du jardin
  • Nos ingrédients sont séchés à basse température, ce qui permet de préserver toutes les qualités nutritionnelles des aliments.

Jette donc un œil sur nos pestos secs aux plantes sauvages et dégage tes bocaux de sauces industrielles ! Nos pestos secs sont des bombes de saveurs et de nutriments. Ils sont réalisés à partir d’ingrédients séchés à basse température pour en préserver les qualités nutritionnelles, et permettent de transformer tous les plats du quotidien en un instant. Nos pestos secs s’utilisent crus ou cuits, secs ou réhydratés, dans les omelettes, tartes salées, pâtes, salades, ou encore dans un yaourt nature pour une sauce dip minute !

Sucre aux bourgeons de pin
Sucre fleuri 100% français et naturel
  • Les saveurs de nos produits sont très originales, pour surprendre tes papilles, et les faire voyager loiiiin, mais sans sortir du jardin !
zaatar aux graines d'orties
Zaatar Franchouillard

On ne peut que t’encourager à faire attention à ce que tu mets dans ton assiette, car cela a à la fois un impact sur ta santé et sur l’environnement au sens large !

C’est pour proposer un nouveau modèle alimentaire vertueux pour la santé, la société et la biodiversité que nous avons créé LE JARDIN E(S)T LA RECETTE et imaginé cette gamme d’épices et aides culinaires 100% sains et 100% Français. On y met tout notre cœur et visiblement nos clients sont ravis, alors qu’est ce que t’attends ??

Ah … t’attends un petit code promo pour tester !? Alors en voilà un !

Profite de 5€ de réduction sur ta commande avec le codeDUNATURELOURIEN (réduction valable sur notre site pour toute commande d’épices naturelles supérieure à 35€ – code à renseigner au niveau du panier dans la case “code promo”)

Sors du rang, et mets t’en sous la dent !!

Epices francaises à base de plantes sauvages
Découvrir nos mélanges du jardin

LE JARDIN E(S)T LA RECETTE, c’est quoi ?

Nous sommes une entreprise sociale et solidaire (agrément ESUS) dont la mission est de créer une filière alimentaire vertueuse et régénérative grâce aux récoltes du jardin et aux plantes sauvages de nos régions. A travers nos épices 100% françaises et nos mélanges aromatiques :

  • nous encourageons le retour à la paysannerie 
  • nous proposons une alimentation saine, 100% locale et résiliente,
  • et aidons à régénérer la biodiversité à travers le réensauvagement des parcelles. Pour en savoir plus sur l’initiative, c’est pas là …

Sources :

Envie de tester nos produits ?

Inscris toi à la newsletter pour recevoir une réduction de

-10%

sur ta première commande

(Pour obtenir ton code, renseigne ton adresse email ci-dessous plus finalise ton inscription en cliquant sur le mail que tu vas recevoir - vérifie tes spams !)

Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.